Louis Tremblay


Longueuil

Parrainé par Nom de l’entreprise

Biographie

Natif de Baie-Saint-Paul, Louis Tremblay, dont le père fut un ami proche du peintre René Richard, a grandi dans un décor et une ambiance propices à développer et parfaire un talent qui l’amènera très jeune à vivre de sa peinture.

Éducation

  • Architecture de l’art et histoire de l’art, Université Laval, Québec (1985-1991)
  • Art et modernité, histoire de l’art, Université du Québec à Chicoutimi (1980-1985)

Bibliographie / Couverture médiatique

  • Investir dams les œuvres d’art. Louis Bruens
  • Charlevoix, Joyau du Québec Éditions Roussan
  • Le paysage dans la peinture au Québec, Guy Boulizon
  • 52 peintres, 52 couleurs, Louis Bruens
  • Guide Vallée, Félix Vallée
  • Répertoire biennal des artistes canadiens, Éditart
  • Histoire de Charlevoix, 1996, 1999
  • Télé-Québec, reportage, 1989, 1991, 1993
  • TVA, télévision réseau, 1992
  • La palette producteur, 1988

Démarche artistique

Membre respecté et choyé de l’Institut des arts figuratifs, sa réputation s’impose vite par le biais d’une trentaine d’expositions, la représentation dans les grandes galeries du pays, le choix des prestigieuses collections, la participation a de nombreux symposiums, dont le plus marquant, celui de la jeune peinture de Baie-Saint-Paul en 1982.

Coureur des bois à l’affût et prospecteur infatigable à la recherche du motif inexploré, Louis Tremblay suit cependant avec respect et admiration la trace de ces sites peints par Gagnon, Brymner, Jackson, Richard. De tels maîtres font des héritiers. Et Louis Tremblay, désireux de continuer l’histoire, posera lui aussi, par son talent créateur et son esprit de recherche, un jalon dans cette histoire.